[Garde robe Capsule] La robe d’Octobre

Pour le mois d’Octobre, j’avais un gros dilemne : je voulais me coudre absolument une robe et pas une fois dans l’année, je n’ai eu de “révélation” quant au choix de robe…

Faut dire qu’avec mon cahier des charges qui s’agrandit au fur et à mesure de mes coutures et comme d’habitude, je ne veux pas renier l’esthétique au fonctionnel.
Pourquoi pas la robe Lora de la maison victor en version jersey/molleton ? Non, trop près du corps… Pourquoi pas la robe Adèle de République du chiffon, depuis le temps qu’elle me fait de l’oeil ? Non, une robe sans manche en automne, ça n’a aucun sens… Pourquoi pas la robe Arum de Deer and Doe ? Non, je l’ai déjà cousu et ne suis pas convaincue…
Et j’en passe comme ça tout un rayon.

Et puis, à ce moment là, Mondial Tissus sort une collaboration avec Coralie Bijasson et Lina Moratta.
C’est là que mes yeux se sont posés sur la robe Franklin.

Une petite robe porte feuille avec un effet un peu blousant à l, pile ce qu’il faut pour être féminine et à l’aise.

Ça tombe bien, ça fait un moment que j’ai envie de tester un patron de Coralie Bijasson.

Ni une, ni deux, je me lance (et oublie mon “je n’achète plus de patron et je ne couds que ce que j’ai) avec ce patron et une jolie viscose bordeaux à petites fleurs de la nouvelle collection en achetant le tout par internet puisque le premier magasin à 40mn de chez moi.
Petite déception à la réception du patron, sur le site internet de mondial tissus ils ne donnaient que le métrage du tissus et une fois le patron reçu, je me rends compte que j’ai aussi besoin de biais, d’un bouton pour sécuriser l’encolure, éventuellement de passepoil  et d’1m de viseline, ce qui n’était pas précisé sur le site ni sur l’emballage du patron d’ailleurs, je l’ai découvert en ouvrant le livret d’explication…

J’ai farfouillé dans mon stock et j’avais tout à l’exception du passepoil.
C’est bien dommage, si j’avais su j’aurai tout commandé directement, mais bon…

La robe est donc proposée en version sans manche, manches 3/4 ou manches longues.
Moi qui ai la sale manie de toujours remonter mes manches, je me lance dans la version 3/4.

J’ai un peu pris peur au moment où j’ai lu les instructions. Beaucoup de pièces, beaucoup de fronces et des belles fautes d’orthographe…

franklkin3

Sur le coup, je me suis demandé où j’avais mis les pieds et si c’était une bonne idée tout ça… (Après, ça ne change rien à la robe en elle-même mais qu’est ce que ça pique les yeux !!!)

De toute façon, j’avais acheté le tissus alors bon… autant me lancer non?
Et heureusement que je ne me suis pas laisser freiner par ces premières impressions !

Le montage de la robe a été compliquée par ma machine qui a décidé de foirer quasi toutes les fronces, je vous raconte pas la galère !

Une fois le bustier fini, j’ai un doute au moment où je l’essaie. Au niveau des tailles, je correspond à un 40 mais c’est juste juste.
Disons que c’est pas la robe avec laquelle je peux prendre 3kg…

Par contre, une fois finie, la robe a un rendu fou et les finitions sont très jolies et soignées.

franklin1

Il y a donc une petite pression invisible au décolleté pour éviter de se retrouver les seins à l’air au moindre mouvement.

Franklin2

La robe est résolument féminine et je me sens bien dedans !

Seul bémol, j’habite dans un département TRES venté.

Du coup, je ne la porte qu’avec un fond de robe (bonjour, j’ai 70 ans…) dessous pour éviter de me retrouver cette fois-ci avec les fesses à l’air !
Grand bien m’a pris de prendre les devants la première fois que je l’ai porté pour aller à l’école : il y avait ce jour-là un bon gros mistral !!!

Pas de soucis majeur au moment de la couture ; en plus du patron, il y a une vidéo qui aide au montage.
Et contrairement à ce que je pensais, je l’ai cousu rapidement. Même avec toutes les fronces récalcitrantes !

Au total, ce projet de la garde robe capsule me réconcilie avec le fait de porter des robes !
Comme je suis à la bourre pour poster ce projet, je vous montre tout bientôt le dernier projet de cette année !

(Et désolée pour les photos recyclées d’Instagram, je n’ai pas réussi à prendre le temps de la photographier autrement, j’ai été un peu bousculée ces derniers temps…)

 

Advertisements

Une robe et …

J’ai beau être un Grinch en fin d’année, je ne râle pas tout le temps (ben non, soyons sérieux, y’a plein de BONNE BOUFFE à Noël) (Vé mes priorités dans la vie)

Même que cette année, je me suis faite une robe spécialement pour la fin d’année. Ouais ouais !! Carrément, rien que ça !

Pour être honnête, j’ai complètement craqué pour la robe Harriet (autant la robe est jolie, autant le nom…) du dernier numéro de La Maison Victor MAIS MAIS MAIS j’ai réfléchi avant *fierté*

La coupe est seyante, la longueur parfaite, idéal pour les fêtes MAIS aussi pour la remettre au travail (que je n’ai bientôt plus) (argument pourri donc) et concernant ma morphologie, je pense qu’on est plutôt compatible elle et moi.

J’ai longtemps hésité avec un tissus rococo à fleur (celui-ci me faisant particulièrement de l’oeil) et voyant mon chéri me demander “t’es VRAIMENT sérieuse là ?” à chaque tissus que je lui montrais, je me suis résignée à opter pour un tissus uni, que je pourrais accessoiriser avec un beau sautoir par exemple (oui ben, je tente de me convaincre comme je peux…).

Le patron m’a fait peur au début parce qu’il contient 14 pièces. Je ne crois pas avoir déjà cousu un patron avec autant de pièces…

Je n’ai fait fait que deux petites modifications : rogner 1,5 cm de chaque côté (javais repris mes mesures, je correspondais pile à un 40 mais comme d’habitude, c’était un poil large) mais je n’ai pas trop rogné non plus et j’ai réduit la longueur de la jupe qui arrivait limite sous les genoux et qui donnait un air trop “Marie Chantal” à mon goût…

Le résultat est carrément à la hauteur de mes attentes !!! Je suis conquise !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je n’ai eu aucune difficulté particulière, le patron était bien clair et contre toute attente, même avec 14 pièces, la robe s’est montée super vite ! Je pensais qu’elle allait trainer sur mon bureau pendant des semaines et finalement non, en deux sessions de couture, elle était terminée !

Je n’ai utilisé qu’une fermeture éclair de 40 cm puisque je n’avais pas de 60cm sous la main et finalement, c’est largement suffisant (peut être parce que mon tissus est un poil extensible et que l’enfilage en est facilité, allez savoir)

WP_20160110_003WP_20160110_004

Je suis hyper fière de moi et des raccords qui sont PAR-FAITS ! Je ne crois pas avoir déjà aussi bien réussi un patron au montage ! Normalement, j’ai toujours un passage qui foire, des repères qui ne coïncident pas du tout ou je ne sais trop quoi.
Là, comme sur des roulettes !
Un régal à coudre !

Par contre, je pense que j’aurais pu la faire soit en 38 soit en 40 sans marge de couture pour ne pas avoir à rogner la largeur après !

Quoique…

Alors, maintenant j’avoue oui, cette robe n’a pas été choisie au hasard.

Cette robe cintrée avec une taille haute cache quelque chose.
Un petit quelque chose très précieux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un petit bébé qui nous rejoindra au mois de Juin ♥

En attendant, le blog risque de se modifier au cours des prochains mois, je ne pense pas résister à l’appel de la layette 😀
J’avoue, jai déjà fait un peu de repérage…

Bon dimanche à tou(te)s !!!